Contrôles d’entrée

Chaque lot de miel qui rentre chez Meli, est analysé sur différents paramètres. Ces analyses sont aussi bien fait interne dans notre labo qu’externe. Ce n’est qu’après libération du labo, que les lots peuvent être manufacturer.

Les glucides

La détermination du contenu en fructose, en glucose et en saccharose du miel.
Ces glucides se trouvent dans le nectar, mais dans d’autres proportions (il y a moins de fructose et de glucose, par contre il y a plus de saccharose). Par l’adjonction d’enzymes de l’abeille, la composition change.

Pour le fructose + le glucose, il est établi un minimum légal de 60%. Pour le saccharose, un maximum légal de 5%.

L’établissement des glucides se fait de façon chromatographique. Les glucides sont décomposés par HPLC et détectés par réfractomètre différentiel.

A l’aide des mesures standards, on établit une ligne d’étalonnage qui permet de lire les taux de fructose, de glucose, de glucose et de saccharose d’échantillon.

La proportion du fructose/glucose est utilisée pour déterminer la destination du miel: miel liquide ou solide.

Le taux en humidité

Le taux ne peut pas être trop élevé afin d’éviter la formation du fermentation.
Légalement le miel a un taux maximal de 21 %.
Le mesure s’effectue à l’aide d’un réfractomètre.

De meting gebeurt door middel van een refractometer

HMF

Détermination du taux de 2-hydroxymethyl-5-furfuraldehyde (hydroxymethylfurfural ou HMF) dans le miel. HMF est à peine présent ou pas du tout dans le miel fraîchement récolté. Il se forme par la suite émanant des glucides dû à l’interaction de l’acidité du milieu (le miel ayant un degré d’acidité ph = 4) et de la chaleur. Il s’agit d’une réaction irréversible qui peut servir de mesure pou le traitement du miel.

A température ambiante, il ne se manifeste qu’une légère croissance de HMF ; toutefois la croissance en devient sensible à températures élevées. L’age du miel influe également la croissance de HMF.

L’établissement du taux de HMF s’opère de façon spectophotométrique.
On mesure le degré d’absorption en UV d’une solution émincée de miel dans de l’eau par rapport à une solution de référence dans laquelle le HMF est réduite par bisulfite.

Légalement, le taux de HMF peut être 40 mg/kg maximum. Un taux plus élevé est admis pour du miel utilisé dans d’autres produits (comme le miel pâtissier).

La diastase

La fixation de la diastase (ou amylase) dans le miel.
La diastase est une enzyme se trouvant dans la salive de l’être humain, des animaux qui agit sur la décomposition des matières féculentes. La salive des abeilles l’apporte au miel.
La diastase est restreinte par réchauffement et se trouve donc à être une mesure de traitement du miel. Il est légalement stipulé une valeur minimale de 8.

Le fixation de la diastase s’effectue de façon spectrophotométrique. La quantité de diastase (exprimée en unités de Schade) traduit le nombre de grammes d’amidon qui en une heure sera hydrolysé par l’enzyme contenue dans un gramme de miel. On utilise comme substrat un amylacé insoluble de couleur bleue. Le substrat est hydrolysé par le diastase se trouvant dans le miel, ce qui produit des particules bleues, solubles dans l’eau, constatées spectrophotométriquement à 620nm. L’absorption de la solution est en corrélation directe avec la diastase de l’échantillon.

La couleur

La couleur n’est pas déterminée légalement pour le miel.
Certains miels sont achetés avec des spécifications bien determinées en ce qui concerne la couleur (white, extra light amber, light amber).
La couleur du miel est important pour obtenir un produit final constant pour nos clients.

La détermination est fait avec l’aide du Pfund Color Grader. La couleur du miel peut être comparer au couleur du prisme ; au moment que deux couleurs sont identiques, la couleur du miel peut directement être déterminée.

Pfund Color Grader:

  • 0-8 mm: water white
  • 8-16,5 mm: extra white
  • 16,5-34 mm: white
  • 30-45 mm: extra light amber
  • 50-85 mm: light amber
  • 85-114 mm: amber
  • > 114 mm: dark amber
Les pesticides

Les pesticides peuvent provenir soit du nectar, soit des produits employés contre d’éventuelles maladies chez les abeilles.

La détermination des pesticides s’établit de façon chromatographique. L’analyse spectrale permet d’établir les spectres. Au cas où l’analyse s’avérerait positive, les taux peuvent être déterminer à l’aide d’un standard intern.

Clostridium Botulinum

Clostridium botulinum est une bactérie grammepositive, sporuler anaërobe, qui croisse dans la présence d’oxygène. Clostridium botulinum est responsable pour 4 maladies épidemiloqiques différentes: en rapport avec nourriture -, infantil -, botulisme de plaies et une forme que n’a pas encore de classification spécifique.

En cas de botulisme en rapport avec nourriture la contamination a lieu en consumant des toxines présentes dans la nourriture. Chez botulisme infantile, ce n’est pas les toxines mais les traces de la bactérie qui se trouvent dans les intestins. Parce que la flore intestinale d’enfants jusqu’à 1 an n’est pas encore tout à fait établie, les traces peuvent germer, qui fait que des toxines peuvent se former dans les intestins. Ceci peut avoir des conséquences graves.
Ceci est contrôlé dans un labo externe.

Dans certains pays (p.ex. l’Angleterre) la mention, que le miel n’est pas adéquat pour les enfants sous 1 an, est mise sur l’étiquette. En Belgique, ce n’est pas encore le cas. Chez Meli, à partir du 24/01/2001, toutes les matières premières sont contrôlées à la présence de sulphitoreducteurs anaerobiques dans un labo externe. Clostridium Botulinum peut se trouver dans le miel et peut causer botulisme infantile.

Clostridium Botulinum appartient aux anaérobes. La norme pour cela est moins que 1/g. Si le teste pour les sulphitoreducterus anaerobiques est plus élevé que 1/G, une analyse supplémentaire est fait pour le Clostridium Botulinum. Ici aussi, la norme est moins que 1/g.

Antibiotiques

L’antibiotique peut se trouver dans le miel à cause de traitement de maladies chez les abeilles. Quant l’attente est respecté, le miel est sans antibiotiques.

Les normes belges concernant les antibiotiques ont été modifiées plusieurs fois dans le cours des années. Aujourd’hui le miel Meli est contrôlé sur les antibiotiques suivants:

Streptomycines
Sulphonamides
Tetracyclines
Chloramphénicol
Macrolides
Nitrofuranen

Pour streptomycine, sulfonomides en macrolides l’analyse se fait avec le système charm II . C’est un radio immuno assay (RIA).
Si le résultat est positif, une analyse supplémentaire est fait à l’aide du LCMS.

1/1/2002 200ppb Streptomycines 50ppb Sulfonamiden 50ppb Tetracyclines
1/7/2002 100ppb Streptomycines 20ppb Sulfonamiden 20ppb Tetracyclines
1/1/2003 50ppb Streptomycines 20ppb Sulfonamiden 20ppb Tetracyclines
1/7/2003 20ppb Streptomycines 20ppb Sulfonamiden 20ppb Tetracyclines

Nous suivons de très près les développements des analyses supplémentaires.

Contenu de fer

Il peut se produire que le thé devient noir lors de l’adjonction de miel. Ceci est dû au contenu de fer dans le miel.

Ce contenu est testé par adjonction de miel à un thé. Après nous constatons la variation de la couleur.