Résidus

Le miel est un produit naturel à 100% , auquel légalement rien ne peut être ni ajouté, ni soustrait. Cependant, il peut se faire que le miel, tout comme tout autre produit naturel contienne des résidus, de minuscules traces de produits étrangers.

Pesticides

Provenance – origine
L’agriculture fait usage de pesticides contre vermines, mauvaises herbes, parasites etc..
Si l’usage a lieu en période de floraison, il peut se faire qu’émanant de traces de pesticides dans le nectar, certains résidus s’en retrouvent dans le miel.

Contrôles rigoureux
Depuis fin 2000 tout container de miel arrivant à Meli est soumis à examen rigoureux concernant 569 pesticides. La liste n’est pas exhaustive et est régulièrement actualisée.

Les antibiotiques

Le miel est un produit naturel à 100% , auquel légalement rien ne peut être ni ajouté, ni soustrait. Cependant, il peut se faire que le miel, tout comme tout autre produit naturel contienne des résidus, de minuscules traces de produits étrangers. Récemment il y eut une espèce de commotion concernant des résidus d’antibiotiques découverts dans du miel. Quoique fort exagéré dans les médias il s’agit d’un problème que tout producteur tient à cœur.

Quelle peut en être la provenance?
Les abeilles sont des animaux (le miel est donc soumis au contrôle vétérinaire) qui peuvent être malades. Dès lors la ruche est traitée aux médicaments. Il peut se faire que suite au traitement, certains résidus se retrouvent dans le miel. Il peut y avoir d’autres causes. La fructiculture fait usage d’antibiotiques pour combattre maladies et moisissures. Si cela se produit en période de floraison certains résidus peuvent se retrouver dans le miel, émanant de traces d’antibiotiques dans le nectar. Enfin, comme tout autre animal, l’abeille doit boire. Une eau polluée (volaille) peut être le malfaiteur.

Est-ce nocif?
Au cas où certains résidus sont retrouvés, toujours il s’agit de quantités minimales ( p.ex 10 micro grammes ou 0,000010g). Beaucoup de produits naturels contiennent des résidus. Pour toute une série de produits des normes maximales autorisées sont établie par l’union européenne. Pas pour le miel. Pour le lait par exemple le taux maximal de streptomycine est de 200 micro grammes, pour la viande 500 micro grammes. La consommation annuelle de ces deux produits est de loin supérieure à celle du miel.

Contrôles rigoureux
Les résidus d’antibiotiques sont extrêmement rares dans le miel. En outre il s’agit toujours de quantités infiniment petites. Toutefois les producteurs de miel insistent pour obtenir une réglementation européenne tout comme il en existe pour d’autres produits. L’existence et l’applications d’un tel règlement contribuera a affirmer au consommateur qu’il n’y a, en fait, aucun problème. Cette certitude vous est d’ailleurs déjà acquise. Meli en effet, fier de son produit à 100% naturel, attache toute attention possible, non seulement à un contrôle d’une extrême rigueur de son miel, mais s’applique également à restreindre aux maximum la présence potentielle des résidus.